Home / Pays pour les vacances / Asie / La météo et la température de l'Inde (Goa) en novembre / La photo et la description des anciens temples indiens: Lotus, Khajuraho, Shiva, Rats

La photo et la description des anciens temples indiens: Lotus, Khajuraho, Shiva, Rats

indijskie hramy

L'inde est un pays appelé avec de nombreuses personnes, parce que faire d'elle une représentation impossible. Surtout lorsqu'il s'agit de l'héritage culturel, qui portent depuis l'antiquité, d'anciens temples indiens.

Top 10 des plus populaires des temples, la photo et la description

Chacun des temples – une page d'histoire, fait partie de la riche biographie du pays et du peuple, qui ont quelque chose à dire aux générations futures.

Le Taj Mahal

arhitektura Tadzh-Mahala

Ni une destination populaire de l'itinéraire n'est pas complet sans une visite de la légendaire Taj Mahal. Popolnivshij en 2007, les rangs des nouvelles sept merveilles du monde, le célèbre mausolée de la mosquée de la surprend les visiteurs du pays n'est pas seulement l'architecture étonnante, mais aussi d'une histoire de la création, qui remonte au 17ème siècle.

Le taj Mahal est le monument de l'amour, construit par le roi Moghol Shah Jahan en l'honneur de la femme bien-aimée, belle Mumtaz, décédée à la naissance 14 de l'enfant.

En souvenir de la femme aimée Shah Jahan, a suscité la beauté féerique palais, qui a enterré sa femme et à travers le temps lui-même a trouvé le repos éternel.


Les murs de marbre de la mosquée pendant les jours changent de couleur:

  • le jour de la construction brille le blanc;
  • à la lumière de la lune bâtiment rayonne de nuances argentées;
  • à l'aube, le palais devient écarlate.

Complètent l'ensemble architectural des jardins avec des étangs et des fontaines. Il ya une légende que Shah Jahan avait prévu de construire une copie exacte d'un Taj Mahal, en marbre noir, sur la rive opposée de la rivière, mais, chassé du trône de son fils, pas eu le temps de le faire.

Lotus

obitel Lotosa

Le nom de ce temple reflète son apparence – construction en marbre blanc avec 9 entrées et la coupole rappelle déroulante de la fleur de lotus avec 27 pétales, on peut l'admirer en visitant la capitale de l'Inde, à New Delhi.

Lotus temple érigé pour les adeptes bahaizma en 1986, et correspond aux dogmes des écritures: a devyatiugolnuu le formulaire et un dôme, qui représente l'unité de toutes les religions (le temple prend les partisans de confessions différentes).

À 75 mètres le hall central n'est pas de trouver des autels, des images ou des sculptures, mais ici, les bancs, qui dans le même temps de se livrer à des prières peuvent 1300 personnes.

Le bâtiment du temple du Lotus sont inhérents traits d'un célèbre bâtiment de l'opéra à Sydney. Il a inspiré l'architecte Fariborza Sahba sur la création d'une telle structure.

Shiva

Indépendamment de l'heure et le jour de la semaine dans le temple de Shiva à Goa est toujours bondé. Ici pour les pèlerins de partout dans le monde, un hommage lui pochitaemomu la divinité – militant Shiva.

Le complexe architectural est un bâtiment de couleur porcelaine, sur les côtés de laquelle se trouvent des statues d'éléphants.

Sur le territoire du temple sont installés des figures de divinités diverses du Mahabharata, et le plus grand dans le monde de la statue de Shiva, d'une hauteur de 37 mètres. Lors des fêtes religieuses les serviteurs de la ornent les éléphants de couleurs et de fleurs, symbolisant le fils de Shiva (Ganesha).

En Inde, il est considéré que la bénédiction de ces animaux sacrés apporte la chance.

Les rats

pristanishe krys

Mais pas seulement, les éléphants sont en Inde honorablesanimaux. Dans le village, les Deshnok au nord-ouest de l'Inde construit le temple hindou de saint Carney Tapis (terrestre de l'incarnation de la déesse Durga), qui est devenu une véritable pépinière pour les rats.

Il existe une légendeselon laquelle Karni Mata a essayé de ressusciter noyé son beau-fils, le recours au dieu de la Fosse. Après avoir été refusé, sainte a fait en sorte que tous les hommes après la mort soit inspiré dans le corps des rats, et la prochaine fois de nouveau nés d'êtres humains.

Dans ce temple abrite plus de 20000 rats ont toutes les conditions nécessaires: partout il y a des vases avec de la nourriture et du lait (certains pèlerins eux-mêmes de la nourriture de cette vaisselle avec les animaux), des places pour les vacances.

Les hindous croient, si un rat courir sur les jambes de l'homme, il est une garantie de succès dans la vie.

Or

Le temple d'or, le plus ancien construit sikhami temples surpris non seulement de l'ampleur, mais aussi la décoration riche. Seulement sur le revêtement de la coque il a fallu plus de 100 kg d'or! Mais surtout, le temple d'Or à Amritsar est célèbre pour le«Lac de l'immortalité», dont les eaux baignent les murs de l'édifice et sont considérés comme celitelnymi.

La légende dit que la fière princesse, refusé d'épouser un homme choisi par son père, a été donné à la femme la poussette, le malade de la lèpre. Après un plongeon dans le lac, le jeune homme s'est transformé en beau et a réussi à conquérir nepristupnoe le cœur des filles.

Le temple d'or a l'entrée de quatre points cardinaux, mais pour l'atteindre, vous pouvez le seul pont qui traverse le lac. On croit que le chemin de cette route permet d' être purifiés de leurs péchés et de recevoir la bénédiction des dieux.

Le soleil

Le temple de Surya dans Konârak, plus connu comme le temple du Soleil, ressemble à un gigantesque char, sur lequel le dieu suprême se déplaçait à travers le ciel. Tout sur le bâtiment installé le 6 paires de roues, des axes, qui portent une signification symbolique.

Deux roues – c'est la terre et le ciel, masculin et le féminin, emirats relations étroites – matrimoniale union européenne. Peut-être, c'est pourquoi le temple est orné de nombreuses statues d'hommes et de femmes s'être livrés aux plaisirs charnels. Mais rien à voir avec l'adultère ou le péché des scènes érotiques n'ont pas. C'est le rituel du processus, dont l'objectif principal est la continuation de l'espèce et d'attirer les grâces des forces supérieures dans la relation du couple.

Meenakshi

stroeniya Minakshi

Le mot «meenakshi» dans la traduction en tamoul signifie «rybeglazaya». Dans l'Inde Ancienne propriétaire les yeux globuleux étaient considérés comme la norme de la beauté féminine.

C'est cette caractéristique de la possédée de la déesse Meenakshi, l'épouse du dieu Shiva, le mariage de laquelle, selon la légende, a eu lieu dans le quartier central de la ville de temple de Madurai.

Le complexe du temple dans le Sud de l'Inde sous la forme d'un énorme diamant à 14 nadvratnymi tours a commencé à porter le nom de la déesse Meenakshi, et de nombreuses statues et des dessins sur les murs des bâtiments représentent des scènes de la vie d'un couple et de miracles accomplis par le tout-puissant Shiva. Une attention particulière mérite d'être «un Étang de lotus», qui «lave» même les péchés les plus graves.

Akshardham

Parmi les structures architecturales, pris dans le Livre Guinness des Records, un temple hindou, le complexe du temple Akshardham à Delhi prend une place plus grande dans le monde entier.

Sorokametrovoe le bâtiment, couronné le 9 dômes et décoré 243 colonnes, se trouve dans un magnifique parc de 12 hectares. Avec trois côtés, entouré d'un lac dans lequel est recueilli l'eau de tous les bassins de l'Inde. En outre, dans le complexe du temple comprend:

  1. de nombreux ensembles sculptés;
  2. sensorielle et d'une fontaine et d'une salle de cinéma;
  3. piscine canal, où vous pourrez faire du bateau;
  4. confortables café;
  5. les boutiques de souvenirs.

Somnath

Le temple de Somnath, situé dans le village du même nom, sur les rives de la mer d'Arabie, est célèbre pour le fait que c'est ici, emplacement de l'un des 12 dzhjotirlingamov (sanctuaires) du dieu Shiva.

La légende dit que le concile a reçu le nom de nom de dieu de la lune Soma, izbavlennogo Shiva de la malédiction. Sur le site de la guérison de Soma, a suscité à son sauveur, le temple d' or pur, mais précieux décoration attirait des gens avec de mauvaises pensées, et plusieurs fois, le temple a été pillé et partiellement détruite.

zdanie Somnath

Dans les années 1950 sur la base de documents d'archives, le complexe du temple a été restauré et est maintenant un grand bâtiment dans le rocher avec 50 mètres de la tour eiffel et le petit des parcs, où vous pourrez admirer les couchers de soleil sur la mer.

Dzhagannathi

Les pèlerins du monde entier se réunissent dans la ville de Puri, situé dans l'est de l'Inde, pour visiter le temple de Dzhagannathi, où selon la légende, il y a 4000 ans a été incinéré le corps du dieu Krishna. Malgré l'enthousiasme des visiteurs, l'entrée sur le territoire du temple est autorisé seulement aux hindous. Un regard sur le territoire interdit seulement des fenêtres de la bibliothèque, située en face du complexe.

Les personnes d'autres nationalitésl'accès au temple ne s'ouvre qu'une fois par an en juillet, lorsque le territoire de Puri se déroule chaque année le festival de chars Ratha Yatra.

Insolite temple complexes

Chaque temple indien a sa propre histoire intéressante et un «truc» dans la décoration architecturale, mais il ya ceux qui semblent absolument non.

Khajuraho

L'un des plus insolites dans le monde est considéré comme un complexe de temples de Khajuraho (appelé le temple des plaisirs charnels, ou le temple du kama sutra), situé dans le village du même nom, dans l'état de Madhya Pradesh.

Caché aux yeux des autres à feuilles persistantes de la jungle, rituelle ensemble littéralement frappé l'imagination pour la première fois, y tombent, les européens pratiquement toutes les installations du complexe étaient entièrement couverts de reliefs représentant sovokuplyaushihsya d'hommes et de femmes de différentes postures. Les services de Khajuraho a immédiatement reçu le statut de la plus érotique de l'espace sur la planète, et dans le Madhya Pradesh tiré de la foule des curieux.

Même une version, que ces scènes d'amour inspiré de la célèbre kama sutra.


sooruzhenie Khadzhuraho

En vertu de l'un des mythes, le dieu de la Lune est séduit par une belle vierge, à laquelle ils ont donné naissance à toute une famille de Chandela. Mais sans les liens de la jeune fille était considérée comme la pécheresse, et après la mort de la mère de ses enfants ont commencé à entendre dans votre adresse, les calomnies et les commérages. Pour expier la culpabilité, il a été décidé de bâtir un temple en l'honneur des parents et de décorer les scènes érotiques dans le signe de l'union sacrée entre dieu et la femme.

Padmanabhaswamy

Des histoires sur d'anciens trésors, d'une façon ou d'une autre, saturés glaant l'âme de détails. N'a pas fait exception de l'histoire de l'ancien temple de Padmanabhaswamy, construit sur le territoire de Thiruvananthapuram (la capitale de l'état du Kerala), qui est le dépositaire de la richesse infinie des maharajas.

Érigé en l'honneur du dieu Vishnu, l'imposante cathédrale de tridcatimetrovoj semiryadnoj tour eiffel et de magnifiques statues de droit a le statut de chef-d'œuvre architectural. Mais même pas, il attire l'attention du monde.

Dans la salle principale du temple se trouve une statue du dieu Vishnou, en or, incrusté de pierres précieuses, et dans les sous-sols d'un bâtiment à plusieurs caméras ont été découvertes des trésors d'une valeur de 20 milliards de dollars!

Le célèbre avocat indien, en 2009, a demandé à la cour Suprême demandant de faire l'inventaire de la bijouterie et de leur assurer une protection suffisante. Cependant, peu de temps après l'ouverture de l'trésors de l'avocat, est décédé subitement, donnant l'occasion à des rumeurs sur l' impitoyable carré de dieu Vishnu pour interrompu le sommeil.

Debout, les moines

Cet endroit ne peut pas être appelé le temple dans le vrai sens du mot. Le temple debout, les moines n'est pas une structure architecturale, mais plutôt, le territoire, où tentent de trouver l'illumination spirituelle ascètes, obrekshie sur volontaires tourments. Qui a fait vœu de les moines sont obligés de le reste de votre vie tenir debout (dans la posture vrikshasana), symbolisant l'arbre.

Cette décision provoque de graves maladies des pieds, pour qu'ils gonflent tellement que ressemblent à des éléphants. Enregistrer la position verticale des moines aident les menus pour la sangle, attachés à un arbre, et engourdir la douleur sauvage aide à la marijuana.

Beaucoup de sectateurs d'anciens criminels qui tentent ainsi expier les péchés. Après quatre ans de ce service, ils reçoivent le titre de Hareshvari et peuvent être libres, mais de quitter son poste (soit à partir d'atteindre l'illumination, que ce soit dans la force de la faiblesse physique) n'est pas parvenu à personne.

Le majestueux monastère bouddhiste

buddijskie peshernye svyatilisha

Les temples bouddhistes peuvent avoir un nom différent: le datsan, ou même lui-même le nom d'un temple, mariant avec les mots:

  • ji - est utilisé, si le nom de la construction utilise un grossissement de l'enseignant ou le nom vénéré de la divinité;
  • dera ou tera - si le temple est appelé le lieu où elle se trouve, ou en l'honneur de ses fondateurs;
  • garan - utilisés pour désigner les temples anciens (sanskrit «sangharama» est traduit par «collectif logement»).

Maharashtra

Dans l'état de Maharashtra, dans la partie centrale de l'Inde célèbre grotte et des églises creusées dans la période du 6 au 9 siècle.

  1. Les grottes d'ellora. Dans le quartier de ce village se trouve 34 de la caverne, construction de lieu de culte, où les cérémonies du culte passaient des hindous, des bouddhistes et dzhajnisty. Les chercheurs contemporains pour le confort du numéro de la grotte: les 13 premières grottes occupaient les bouddhistes, dans les bâtiments du 14 au 29 dieux adoraient les brahmanes et les 4 autres du temple étaient des pratiquants de la doctrine du jaïnisme.
  2. Kajlasanatha. Taillée à partir de la falaise du haut vers le bas à une profondeur de 33 mètres, le temple de frappe à la perfection de l'exécution.
  3. Principalement grâce à cela et à la protection monolithique de la falaise, le bâtiment est restéjusqu'à nos jours dans un état satisfaisant et est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

  4. Les Grottes D'Ajanta. Les temples rupestres d'ajanta sont le patrimoine culturel bouddhiste. Créés à l'époque de l'empire Guptov dans «l'âge d'Or de l'Inde (4-6 siècles), ces temples ont été creusées dans la roche et sont décorées de fresques et de statues.

    Caché des regards indiscrets dans la jungle, ils sont restés longtemps inaccessibles au grand public, et seulement en 1819, les grottes d'ajanta ont été dégagées et sont ouvertes au public.

  5. Pithalkora. Au nord-ouest de l'etat de Maharashtra, dans le quartier de Aurangabad se trouve le complexe du temple, composé de 13 bouddhiques des grottes, datées du 2 millénaire avant notre ère – le plus grand des ensembles architecturaux du bouddhisme theravada. À la différence de ces derniers temples bouddhistes, les façades Pithalkory présentent plus vif et detalizovano.
  6. Dzhunnar. Cette ville, située à proximité de la montagne Sahyadri (Maharashtra), a également reçu une grande notoriété, grâce à une petite grotte temple complexes: Tulidzha Lena, Manmodi-hill, Ganesh Lena (Lenyadri), SHivaneri.

    Au ier siècle avant notre ère Dzhunnar a été la capitale du pays, comme dans la vallée de la rivière Kukadi dans le voisinage de la ville passait une voie commerciale importante. Les moines bouddhistes essayé de créer des maisons près de ces localités, donc jusqu'à nos jours sont de petits temples rupestres.

Le temple de la mahabodhi

territoriya Mahabodhi

Le statut le plus célèbre temple bouddhiste dans le monde appartient à temple de Mahabodhi (le deuxième nom de Stupa le temple de la Mahabodhi), car c'est à cet endroit de Siddharta Gautama, qui a atteint l'illumination, est devenu un Bouddha. Le bâtiment a été reconstruit plusieurs fois et changé l'aspect initial de l'option, vous pouvez envisager en relief Stupas en Bharhute.

Sanchi

Le village de Sanchi dans l'état de Madhya Pradesh attire les touristes désireux de jeter un oeil sur les anciens temples indiens bouddhistes. Ainsi, dans 262 avant notre ère, l'empereur Ashoka, en échangeant le blâme pour les catastrophes causées par le royaume de Kalinga, a rejoint les rangs des bouddhistes et a bâti sur une colline, le Grand Stupa de Sanchi.

Par la suite, autour du Stûpa n ° 1 a été construit 7 ces temples de différentes tailles, en 1989, ils ont tous rejoint la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les églises orthodoxes

Il y a en Inde et les adeptes du christianisme, mais des temples consacrés à cette religion dans le pays un peu.

L'Apôtre Saint Thomas

Le plus célèbre parmi les églises chrétiennes de l'Inde est devenu le temple de l'Apôtre Saint Thomas, à Chennai (le centre administratif de l'état du tamil Nadu).

La légende dit que lors de la vie de l'apôtre Thomas savait guérir les gens (de guérir les lépreux, de renvoyer l'ouïe et la vue, de chasser les démons) et même de ressusciter des morts. Traqué locales braminami pour prêcher le christianisme et le baptême d'habitants, Thomas était zakolot lance dans le temps de la prière de la main taill une croix en pierre. À cet endroit et a été érigé un temple en l'honneur du saint martyr.

Jusqu'à nos jours dans une grotte s'est gardé de pierre avec des empreintes de pieds et de taches sanglantes.

On croit que cette piste est née de la toucher de l'apôtre Thomas, et si vous mettez la main à cet endroit, viendra se débarrasser des maladies et de la chance dans la vie.

Église Orthodoxe Grecque

Fondée en 1871, à Calcutta, l'Église Orthodoxe Grecque a été d'abord le patrimoine des élus, et seulement dans les années quatre-vingt du siècle dernier a été ouvert pour les membres de toutes les couches sociales. Avec le temps, les temples ont été ouverts dans Arambage, et les prêtres ont commencé à mener l'activité missionnaire dans les villages voisins, en ouvrant les cliniques, les écoles, les refuges d'enfant et aider les pauvres et les pauvres.

Comment s'appellent les sanctuaires abandonnés à Orchha?

nazvaniya zabroshennyh zon v Orchhe

Méritent une attention particulière les temples et les cathédrales, dans un quartier de la ville médiévale de Orchha sur la rivière Betva. Dans la traduction, le nom de la ville sonne comme «zateryannoe local» (sous le règne de Shah Jahan, la localité a perdu son signe, et a été abandonné). Peut-être, en raison de l'éloignement de la civilisation, bien conservé jusqu'à nos jours et la ville elle-même, et du temple de construction du moyen age.

  • Raj Mahal. Construit par le fondateur de Orchhi, le prince Rudroj Pratapom Singh, le palais de Raj Mahal a reçu une forme carrée et a été divisé en deux cours. Les chercheurs appellent un exemple frappant de mogolskoy de l'architecture.
  • Jahangir Mahal. Ce palais a gagné en popularité non seulement en raison de l'extérieur de la magnificence de la (des beaux-dômes, les terrasses, les balcons et les statues de pierre), et grâce à des caractéristiques uniques – un bâtiment construit en 1606, a le même nombre d'étages au-dessus du sol et dans le donjon.

    Le temple a été érigé sur l'ordre du Bir Singh Deo en l'honneur de la visite de Jahangir – le nouvel empereur Moghol, à qui il a aidé à monter sur le trône.

  • Le Paradis Pravin Mahal. Raja Indramani a construit ce palais en 1675 pour sa concubine. Beau Paradis Pravin n'était pas seulement bon, mais aussi doué – ravi rumeur populaire de la jeune fille est parvenue à l'empereur Akbar, qui l'invite à lui à new Delhi. Mais ayant compris que la belle aime vraiment son maître, a envoyé son bien-aimé.
  • Lakshmi Narayan. Termine le complexe architectural du palais Orchhi un temple unique, créé en 1622, l'honneur de la déesse de la richesse et de la prospérité de Lakshmi. Construite en forme de triangle, la construction combine les caractéristiques d'un molelnogo de la maison et de la forteresse. Fortifikacionnaya architecture allie avec succès avec toute la grâce d'un temple hindou, donc Lakshmi Narayan est célèbre dans le monde délicieux de fresques.

Enigmatichnost et la beauté des temples indiens (ceux dont les noms sonnent mystérieusement) permettront de toucher la culture et les traditions du pays et avec les plus agréables impressions de rapporter à la maison un morceau originale de l'Inde.

Regardez fascinant de la vidéo sur les temples de l'Inde: